L’auto-évaluation vous tente ? Optez pour l’outil CAF avec l’aide d’InCulQ !

Une approche évaluationnelle repensée

 Si l’on s’inspire du modèle de l’enseignement supérieur, on constate que depuis Bologne (1999), la notion d’évaluation s’est élargie et recouvre aussi bien la mesure que l’enseignant pratique sur les savoirs ou les compétences de l’enseigné que l’avis des apprenants sur l’enseignement qui leur est transmis ou les avis d’auditeurs externes sur les pratiques d’enseignement dispensés. Aujourd’hui, dans l’Espace Européen d’Enseignement Supérieur, tous les systèmes d’enseignement sont évalués d’une manière ou d’une autre par un opérateur externe.

L’auto-évaluation dans tous les secteurs

Cette approche évaluationnelle externe ne se limite pas à l’enseignement. Elle peut être appliquée aussi bien à une institution qu’à une organisation ou une association. Mais, une évaluation externe aussi précise, transparente et objective soit elle, ne pourra jamais faire sens aux yeux des personnels  et des parties prenantes (clients, fournisseurs, partenaires, etc.)  s’ils n’ont pas, préalablement, eu l’opportunité de se saisir de l’institution / organisation / association et de se l’approprier dans sa totalité et sa complexité. Pour ce faire, il n’y a pas de meilleur moyen que l’auto-évaluation. Mais, la plupart du temps, on se retrouve démuni de moyens méthodologiques simples pour entrer dans le processus, ce qui laisse les équipes dans le désarroi et leur fait perdre un temps considérable.

Un outil diagnostique efficace

Comment dès lors mettre l’évaluation dans les mains des personnels ? Comment « impliquer » les personnels dans l’exercice ? Quel(s) impact(s) cette auto-évaluation pourra-t-elle avoir sur le « client » ? Une réponse concrète à ces questions semble bien être l’outil diagnostique CAF  ou Cadre d’auto-évaluation des fonctions publiques. C’est un outil de gestion totale de la qualité développé par le secteur public pour le secteur public qui aborde l’entité sous différents angles pour en avoir une vision globale. L’outil CAF peut aider le leadership et les personnels à choisir leur mode d’actions en matière de qualité,  d’offre de services, d’amélioration de la performance globale en proposant non seulement un modèle théorique mais en donnant des pistes concrètes sur son usage.

Le CAF a pour objectif de « radiographier » l’organisation / institution / association à un moment donné T afin de lui fournir un diagnostic, de lui indiquer les actions d’amélioration et de lui permettre de vérifier son évolution au moment donné T+2ans. Une auto-évaluation par le CAF permet de cibler les différentes forces ou faiblesses et de proposer un éventail d’actions de renforcement ou d’améliorations.

Des usages multipes de l’auto-évaluaion par le CAF

Les usages de l’outil sont donc variés et l’un d’eux, par exemple, est celui de fédérer les équipes. Imaginons des services rapprochés à l’issue d’une fusion, qui ne se connaissent pas, s’ignorent ou refusent de mesurer leurs périmètres de travail respectifs. L’auto-évaluation par le CAF, pour autant qu’elle soit dynamisée par la gouvernance, permet de rendre les objectifs communs, des créer des synergies, et de mettre en place des procédures et des méthodes de travail partagées. Ainsi, plusieurs services disparates réussissent à fusionner et à mettre leurs compétences au service de l’amélioration.

Valorisation de l’auto-évaluation

L’exercice d’auto-évaluation peut aussi être valorisé par le label ECU (Effective CAF User). Ce label ECU donnera de la visibilité à la démarche entreprise et  récompensera une équipe qui offrira aux parties prenantes une garantie d’être en face d’une structure orientée « clients », désireuse de prendre compte leurs besoins et attentes, qui  refuse la sclérose pour être constamment en phase avec l’évolution et les exigences de l’environnement, prête aux changements, ancrée dans les contextes tant régional, national, qu’international.

Que propose l’asbl InCulQ ?

L’asbl InCulQ propose aux organisations / institutions / associations diverses formules pour découvrir, comprendre ou appliquer le CAF: présentation de l’outil, évaluation de la faisabilité, accompagnement à la mise en œuvre, accompagnement complet de la mise en œuvre au suivi, etc. Ces sessions sont réalisés par des experts de l’outil CAF ayant à leur actif de multiples accompagnements et attributions du label ECU. Toutes les possibilités et conditions sont présentées sous l’onglet Activités « Formations et accompagnements ».

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s